Commencer la soumission

Lire: LUCIEN HERVÉ ET L’ITALIE

Télécharger

A- A+
Alt. Display

Thematic Dossier

LUCIEN HERVÉ ET L’ITALIE

Author:

Imola Gebauer

About Imola

Imola Gebauer est historienne de l’art, chercheuse indépendante et archiviste. Dans les années 2000 elle a travaillé aux côtés de Lucien Hervé comme son assistante, depuis elle travaille sur ses archives et s’intéresse plus particulièrement à des documents et œuvres écrites du photographe. Elle intervient dans des colloques internationaux, elle est commissaire d’expositions (2010, Musée des Beaux-Arts de Budapest ; 2015 Abbaye de Clairvaux ; 2017 Château de Tours – Jeu de Paume), et elle publie au sujet de l’artiste (Lucien Hervé, l'âme architecte, Paris, Loco Editions 2015 ; Lucien Hervé, Géometrie de la lumière, Paris, Jeu de Paume – Lienart, 2017).

 

Imola Gebauer is an art historian, free-lance researcher and archivist. She used to be one of Lucien Hervé’s assistants in the 2000s. Since she is working on his archives and she is especially interested in the written documents of the photographer. She participates in international conferences, and is curator of exhibitions (2010, Budapest, Museum of Fine Arts; 2015 Abbey of Clairvaux; 2017 Château de Tours – Jeu de Paume). Recent publications: Lucien Hervé, l'âme architecte, Paris, Loco Editions 2015; Lucien Hervé Geometry of Light, Paris, Jeu de Paume – Lienart, 2017.

X close

Résumé

L’Italie a été une importante source d’inspiration pour Lucien Hervé, le photographe de Le Corbusier. C’est à Milan qu’il présente sa première exposition issue de cette collaboration et qu’il publie ses photos sur l’architecture d’après-guerre en France dans les revues Domus et Casabella. En dehors des commandes officielles, Hervé est retourné en Italie pour des vacances entre 1950 et 1990. Grâce à ses expositions plusieurs photographies prises à ces occasions sont devenues des ‘icônes’. D’autres moins connues révèlent un rôle très important accordé à l’homme, des études approfondies de l’architecture classique, et un regard moins rigoureux que la réputation de l’artiste ne le suggère.

 

Italy used to be an important source of inspiration for Lucien Hervé, the photographer of Le Corbusier. It was in Milan that he presented his first exhibition sourcing from this collaboration. He published his photographs on post-war French architecture in reviews like Domus or Casabella. Between the 1950s and 1990s he returned to Italy for taking holidays, without official orders. Through his numerous exhibitions several photographs taken during these stays have become his “icons”. Others, the less known ones reveal a primordial importance given to men, to his deep studies of classical architecture and a less rigorous look than his reputation affirms it.

 

DOI: https://doi.org/10.18352/relief.1010
How to Cite: Gebauer, I., 2018. LUCIEN HERVÉ ET L’ITALIE. RELIEF - Revue Électronique de Littérature Française, 12(2), pp.87–104. DOI: http://doi.org/10.18352/relief.1010
38
Vues
24
Téléchargements
Publié le 21 Dec 2018.
Évalué par les pairs

Téléchargements

  • PDF (FR)