Commencer la soumission

Lire: Abdellah Taïa's literary palimpsests

Télécharger

A- A+
Alt. Display

Articles

Abdellah Taïa's literary palimpsests

Author:

Joanne Brueton

University of Londen, GB
About Joanne

Dr Joanne Brueton is a lecturer in French Studies at the University of London in Paris. She works on contemporary French and Francophone literature, with a particular focus on the poetic activism of Jean Genet and his creative play with North-South politics. Her most recent monograph, Geometry in Jean Genet: Shaping the Subject (Oxford: Legenda, 2021) is forthcoming. Her current research maps the legacy of metropolitan French authors in Maghrebi fiction and traces queer diaspora in the Francophone world, with articles published on the works of Abdelkebir Khatibi, Abdellah Taïa, Leïla Slimani, and Tahar Ben Jelloun.

 

Joanne Brueton est maître de conférences en lettres modernes à l’Université de Londres à Paris. Elle est spécialiste de la littérature française des XXe et XXIe siècles, avec un accent particulier sur l'activisme poétique de Jean Genet et son jeu créatif avec la politique Nord-Sud. Son œuvre récente, intitulée Geometry in Jean Genet: Shaping the Subject (Oxford: Legenda, 2021) paraitra au printemps de 2021. Ses recherches actuelles portent sur l'héritage des auteurs français métropolitains dans la fiction maghrébine et retracent la diaspora « queer » dans le monde francophone. Des parutions récentes abordent l’œuvre d'Abdelkebir Khatibi, d’Abdellah Taïa, de Leïla Slimani et de Tahar Ben Jelloun.

X close

Résumé

This article is interested in the relationship of contemporary Moroccan writing to the French literary tradition, concentrating in particular on the texts of Abdelkebir Khatibi and Abdellah Taïa. It focuses on how the culturally composite prose of Abdellah Taïa seeks to transform the neo-colonial assumptions about Franco-Maghrebi relations, in which any trace of a metropolitan French author is presumed to be no more than the result of an imperial education. From Flaubert to Genet, from Les Lettres portugaises to L’Immoraliste, Taïa and Khatibi often resurrect metropolitan French authors in their writing. Yet, rather than parroting French stories in a colonial act of self-effacement, Taïa’s texts rehouse French narratives on the Moroccan page to produce a shared space of intergenerational and transnational memory.

 

Cet article a pour but de s’interroger sur les relations littéraires entre les auteurs canoniques français et la littérature marocaine contemporaine. J’évoque la façon dont l’hybridité linguistique et littéraire de l'écriture marocaine, et d’Abdelkebir Khatibi et d’Abdallah Taïa en particulier, cherche à transformer les hypothèses néocoloniales des relations franco-maghrébines qui imputent toute trace d'un auteur métropolitain français à une éducation impériale. De Flaubert à Genet, des Lettres portugaises à L’Immoraliste, les œuvres de Taïa ressuscitent souvent des auteurs français métropolitains. Plutôt que de raconter des histoires françaises dans un acte colonial d'effacement, j’avance que leurs textes relogent les récits français sur la page marocaine pour produire un espace partagé de mémoire intergénérationnelle et transnationale.

DOI: https://doi.org/10.18352/relief.1066
How to Cite: Brueton, J., 2020. Abdellah Taïa's literary palimpsests. RELIEF - Revue Électronique de Littérature Française, 14(1), pp.49–62. DOI: http://doi.org/10.18352/relief.1066
37
Vues
22
Téléchargements
Publié le 09 Jul 2020.
Évalué par les pairs

Téléchargements

  • PDF (EN)