Commencer la soumission

Lire: La valorisation du travail des femmes dans la bande dessinée : entre médiation, remédiation ...

Télécharger

A- A+
Alt. Display

Articles - thematic dossier

La valorisation du travail des femmes dans la bande dessinée : entre médiation, remédiation et mobilisation

Author:

Marys Renné Hertiman

Université Paris 8, FR
About Marys Renné

Marys Renné Hertiman est chercheuse-doctorante (centre EXPERICE) et chargée de cours à l’Université Paris 8. Sa thèse porte sur les discours des femmes dans la BD française contemporaine. Coordinatrice de l’équipe de recherches Les Bréchoises (rattachée à l’association La Brèche), elle est aussi membre des Jaseuses et d’EFiGiES (deux associations pour la recherche sur le genre et les femmes). Parmi ses publications : « L’être-sans. Socialité du discours misérabiliste dans les contes d’Andersen », Discours, Signes et Sociétés, 20, octobre 2019. « Dimension sociale du discours andersennien », Deshima, 13, janvier 2020.

X close

Résumé

La médiation littéraire est souvent prise dans une dimension à caractère serviciel et qui rentre dans une catégorie de type bidirectionnel (faisant le lien entre le lectorat et les acteur.rice.s de la chaîne du livre). Pourtant, cette conception de la médiation littéraire est assez réductrice. Elle s’attache à une logique éditoriale (à fort enjeu économique) et ne rend pas compte des exigences ou de la capacité du lectorat visé, et encore moins des intérêts des autrices et des auteurs littéraires. Placer la bande dessinée comme objet central d’une réflexion sur ce type de médiation souligne la complexité, mais aussi l’ampleur des objets littéraires. Dans une approche contextualiste, le présent article entend reconsidérer la notion de média­tion littéraire au travers des dynamiques médiatrices instaurées par les auteur.rice.s eux-mêmes. Il s’agira ainsi de s’intéresser aux logiques d’une médiation des littéraires. Des données issues d’une démarche d’observation participante (auprès de deux réseaux qui s’engagent dans la valorisation du travail des autrices de bande dessinée) permettent d’appuyer cette réflexion. Enfin, cette reconsidération de la notion de médiation littéraire, se voulant globalisante, met en évidence les rapports de force et de pouvoir qui se jouent au sein même d’une des principales sources du savoir.

DOI: https://doi.org/10.18352/relief.1095
How to Cite: Hertiman, M.R., 2020. La valorisation du travail des femmes dans la bande dessinée : entre médiation, remédiation et mobilisation. RELIEF - Revue Électronique de Littérature Française, 14(2), pp.60–72. DOI: http://doi.org/10.18352/relief.1095
111
Vues
40
Téléchargements
8
Twitter
Publié le 18 Dec 2020.
Évalué par les pairs

Téléchargements

  • PDF (FR)