Commencer la soumission

Lire: AUTOBIOGRAPHIE ET FRANCOPHONIE: cache‐cache entre ‘nous’ et ‘je’

Télécharger

A- A+
dyslexia friendly

Articles

AUTOBIOGRAPHIE ET FRANCOPHONIE: cache‐cache entre ‘nous’ et ‘je’

Author:

Anne‐Marie Gans‐Guinoune

About Anne‐Marie
Anne‐Marie Gans‐Guinoune enseigne les littératures francophones en qualité de maître de conférences dans le Département de langues et cultures romanes de l’Université de Groningue, Pays‐Bas. Elle a publié un essai Driss Chraïbi, de l’impuissance de l’enfance à la revanche par l’écriture (Paris, 2005) et un article sur le même auteur, « Le couple incestueux dans l’oeuvre de Driss Chraïbi » (Expressions maghrébines vol. 3, no. 2, 2004). En collaboration avec Alec G. Hargreaves, elle a coordonné un numéro spécial sur la littérature ‘beur’ de la revue Expressions maghrébines (vol. 7 no. 1, 2008). Son dernier ouvrage est le fruit d’une enquête sur l’intégration des Françaises aux Pays‐Bas : Et si c’était à refaire… ? Des Françaises immigrées aux Pays‐Bas racontent (Paris, 2009).
X close

Résumé

Pourquoi évoquer cet objet d’étude qu’est l’autobiographie dans le cadre particulier de la francophonie ? Le pacte autobiographique aurait‐il une spécificité franco‐française qui placerait les littératures venues d’ailleurs dans la marge ? La francophonie, terme que je conserve malgré que le concept soit tant décrié ces temps derniers par les tenants d’une littérature‐monde, englobe tous les écrivains utilisant une même langue, le français, pour raconter une réalité universelle, celle de l’homme. Après avoir donné quelques définitions de base, je présenterai un rapide panorama d’auteurs francophones ayant eu recours à l’autobiographie, pour enfin m’arrêter un peu plus sur deux écrivains maghrébins, Driss Chraïbi et Maïssa Bey. L’observation de leur mode d’écriture montre que l’autobiographie fonctionne chez des auteurs de cultures éloignées de la culture occidentale sous une autre forme.
DOI: http://doi.org/10.18352/relief.410
How to Cite: Gans‐Guinoune, A., (2010). AUTOBIOGRAPHIE ET FRANCOPHONIE: cache‐cache entre ‘nous’ et ‘je’. RELIEF - REVUE ÉLECTRONIQUE DE LITTÉRATURE FRANÇAISE. 3(1), pp.61–76. DOI: http://doi.org/10.18352/relief.410
Publié le 18 Jan 2010.
Évalué par les pairs

Téléchargements

  • PDF (FR)