Commencer la soumission

Lire: Images de marque? Les illustrations du Cabinet des fées aux XVIIIe et XIXe siècles

Télécharger

A- A+
dyslexia friendly

I. Aux origines du conte de fées français

Images de marque? Les illustrations du Cabinet des fées aux XVIIIe et XIXe siècles

Author:

Jonathan Hensher

About Jonathan
Jonathan Hensher teaches in French Studies at the University of Manchester, UK. His research centres on the illustrated book in the XVIIIth and XIXth centuries, focusing on issues of text-image interaction, illustrated book production, marketing and reception, and social practices involving illustrated texts in this period. Recent publications include: ‘Economies of Scale: patterns of gigantism and miniaturisation in late eighteenth-century editions of Orlando furioso’, in Cionescu, Christina (ed.), Book Illustration in the Long Eighteenth Century: reconfiguring the visual periphery of the text (Cambridge: Cambridge Scholars Publishing, 2010), 75-112. ‘Engraving Difference: the representation of the Oriental Other in Marillier’s illustrations to the Mille et une nuits and other contes orientaux in Le Cabinet des fees (1785-89)’, Journal for Eighteenth-Century Studies 31 (September 2008), 377-91. ‘From Innocent to Indecent: eroticism and visual punning in Cochin’s illustrations to Roland furieux’, in Donachie, Sarah and Kim Harrison, (eds), Love and Sexuality: New Approaches in French Studies (Oxford: Peter Lang, 2001), 143-61.
X close

Résumé

Cet essai considère une série d’éditions parues entre 1823 et 1864 qui reprennent le titre du célèbre recueil illustré de contes de fées, Le Cabinet des fées (1785‐89). En examinant le caractère matériel de ces éditions peu connues, et surtout celui de leurs illustrations, on peut retracer le développement du marché de livres pour enfants en cette période et élargir notre vision de l’illustration des contes au‐delà des éditions plus célèbres qui ont jusque‐là accaparé l’attention des chercheurs. Les changements stylistiques et thématiques (dans la vision du « passé » féerique, la tendance orientaliste, la représentation du fantastique) entraînés par des développements culturels ainsi que techniques, différencient l’illustration de ces éditions de la production antérieure. Pourtant, on constate aussi une forte tendance « nostalgique » dans nombre de ces illustrations, qui reprennent les modes visuels du XVIIe siècle et avant, même si elles ne montrent que très rarement l’influence des célèbres illustrations de Marillier pour l’édition de 1785.
DOI: http://doi.org/10.18352/relief.541
How to Cite: Hensher, J., (2010). Images de marque? Les illustrations du Cabinet des fées aux XVIIIe et XIXe siècles. RELIEF - REVUE ÉLECTRONIQUE DE LITTÉRATURE FRANÇAISE. 4(2), pp.109–141. DOI: http://doi.org/10.18352/relief.541
Publié le 08 Dec 2010.
Évalué par les pairs

Téléchargements

  • PDF (FR)