Commencer la soumission

Lire: L’ERRANCE ET LA FILATURE DANS L’ŒUVRE DE JEAN ECHENOZ : une approche de la temporalité conte...

Télécharger

A- A+
dyslexia friendly

Varia

L’ERRANCE ET LA FILATURE DANS L’ŒUVRE DE JEAN ECHENOZ : une approche de la temporalité contemporaine

Author:

Emilie Ieven

About Emilie

Emilie Ieven est titulaire d’un baccalauréat en philosophie de l’Université Saint-Louis – Bruxelles et d’un master en langues et littératures françaises et romanes de l’Université Catholique de Louvain. Doctorante à l’Université Saint-Louis, elle rédige actuellement, sous la direction d’Isabelle Ost, une thèse dans le cadre de l’ARC (Action de Recherche Concertée) « Temporalité, Imagination, Utopie ». Partant des textes fondateurs de la tradition utopique, sa recherche questionne les modes possibles de l’utopie au sein de la littérature contemporaine.

 

Emilie Ieven completed her BA in philosophy at Saint-Louis University – Brussels and her maîtrise in French and Romance Languages and Literatures at Catholic University of Louvain-la-Neuve. She’s a PhD student whose work revolves around utopian studies, spatial issues and contemporary literature. Her project focuses on new forms of utopia in the works of two contemporary authors, Jean Echenoz and Maylis de Kerangal. 

X close

Résumé

Cet article prend comme point de départ la récurrence de deux mouvements spatiaux, l’errance et la filature, dans quatre romans de Jean Echenoz (Un an, Lac, Le Méridien de Greenwich, Je m’en vais). À partir d’une étude de ces deux mouvements, l’article se propose d’analyser la façon dont ceux-ci font émerger deux temporalités au sein de l’écriture d’Echenoz, permettant elles-mêmes de problématiser la notion de ‘temporalité contem­poraine’.


This paper aims to analyze the movements of wandering and spinning in four Jean Echenoz’s novels (Un An, Lac, Le Méridien de Greenwich, Je m’en vais). By focusing on characters’ travels, this research attempts to emphasize the link between wandering and spinning and show the connection between these movements and two distinct temporalities. Thanks to the study of these temporalities, the paper will problematize the notion of contemporary temporality and confers news ways to respond to temporal issues.


DOI: http://doi.org/10.18352/relief.993
How to Cite: Ieven, E., (2018). L’ERRANCE ET LA FILATURE DANS L’ŒUVRE DE JEAN ECHENOZ : une approche de la temporalité contemporaine. RELIEF - Revue Électronique de Littérature Française. 12(1), pp.125–138. DOI: http://doi.org/10.18352/relief.993
6
Vues
6
Téléchargements
Publié le 07 Jul 2018.
Évalué par les pairs

Téléchargements

  • PDF (FR)